Infrastructures sportives : subsides régionaux

Vignette
Depuis 10 ans, le budget régional consacré aux infrastructures sportives était fixé à 50 millions €. Afin de garantir une offre sportive diversifiée et accessible à tous dans de bonnes conditions, la Wallonie a souhaité revoir ce montant à la hausse. Le budget 2020 a ainsi été augmenté de 30 % (65 millions €). En 2021, le budget prévoit une augmentation de 70 % soit, au total, 85 millions €.

La Wallonie, via le service Infrasports du SPW, aide les communes et les groupements sportifs à financer leur projet de construction, d'extension, de rénovation ou d'achat de matériel pour leurs infrastructures sportives qu'il s'agisse de terrains de sport en plein air, de bassins de natation, de salles de sport, de plaines de jeux et espaces de détente et de récréation, d'infrastructures ludiques initiant à la pratique du sport...

Périodiquement, la liste des nouveaux subsides octroyés est publiée à la suite d'une analyse des dossiers.

Pour l'année 2021 :

Pour l'année 2020 :

Réforme du mécanisme de subvention

Afin d'optimaliser les investissements publics régionaux en la matière, un nouveau décret définissant des critères d'éligibilité et de priorité dans les dossiers de subvention gérés par Infrasports sera bientôt d'application.. 

Parmi les critères à respecter figurent notamment

  1. Le respect des valeurs éthiques dont l'engagement sera matérialisé par la signature d'une charte faisant partie intégrante du futur décret.
  2. La garantie de l'accessibilité aux infrastructures sous toutes ses formes (genres, âges, situation de handicap, etc.)
  3. L'intégration de la dimension d'écoresponsabilité dans le projet.
  4. La prise en considération de la performance énergétique et l'utilisation de matériaux durables.
  5. La présence d'un projet de développement sportif

Plan piscines et Wallonie Ambitions Olympiques

En matière d'infrastructures sportives, la Wallonie a également lancé deux grands chantiers :

  • d'une part, le Plan Piscines qui doit permettre de rénover le parc des piscines publiques en réduisant au maximum les consommations énergétiques et en favorisant l'utilisation de sources d'énergie renouvelables.
  • d'autre part, le programme Wallonie Ambitions Olympiques qui doit permettre à la Région d'être une terre d'accueil de certaines délégations olympiques en amont des JO de Paris 2024 afin que de pouvoir profiter des retombées positives de la compétition (sport, économie, rayonnement...).
Retour aux actualités